Le miel et ses différences avec le sucre

Le miel et ses différences avec le sucre

juillet 25, 2021 0 Par Rédaction

Le miel et le sucre proviennent du règne végétal, mais le sucre raffiné vient à la table comme nourriture morte, tandis que le miel est une nourriture vivante.

L’utilisation du sucre a des origines très lointaines en Inde, où il était considéré comme un mets paradisiaque. A cette époque, en 325 avant JC, seul le jus de canne était consommé. Il se répandit rapidement au Moyen-Orient et atteignit l’Europe où Arabes et Égyptiens maîtrisaient l’art de purifier le sucre par cristallisations répétées et déjà avec l’utilisation de substances chimiques.

Raffinage du sucre et conséquences pour le corps

Les techniques de raffinage ont réalisé une grande amélioration et le sucre qui atteint le consommateur est un aliment totalement mort. Au cours du processus de production, il perd les vitamines et les sels minéraux naturellement contenus dans le jus de canne à sucre dans son juste équilibre.

Le sucre raffiné, le saccharose pur, étant un aliment déséquilibré, lorsqu’il pénètre dans la circulation sanguine, il cherche à s’associer à ces sels et minéraux qui ont été soustraits par les mains humaines. Il est associé au calcium formant le sucrate de calcium, qui ne peut pas être absorbé par le corps, il est donc éliminé avec la perte conséquente de calcium. Par conséquent, cette substance est appelée un « voleur de calcium ».

Sucre non raffiné

Le seul sucre conseillé est le sucre de canne entier, obtenu en chauffant le jus de canne à sucre (mélasse), il a une couleur blonde, il n’est pas noir et c’est ce qu’on appelle le sucre muscovado. Le sucre noir est le résidu qui reste dans le processus d’obtention du sucre raffiné. Le sucre noir fantaisie se trouve dans les magasins, qui est simplement du sucre blanc teint.

Préparation du miel

Contrairement au sucre, le miel est un liant pour le calcium et le phosphore. Le miel est le jus, le nectar des plantes, absorbé par les abeilles. Le nectar est formé avec l’eau que la plante extrait du sol, riche en vitamines et minéraux. Cette eau monte jusqu’à la tige de la plante, l’abeille la prend et la pré-digère, la préparant à la digestion humaine. Ce processus est réalisé par l’action de l’enzyme invertine, responsable de la transformation du saccharose (sucre végétal) en glucose et en lévulose, directement assimilables par l’organisme. De cette façon, le pancréas ne fait aucun effort supplémentaire pour absorber le miel.

Les abeilles ajoutent de au nectar l’acide formique , ce qui empêche le développement des bactéries en décomposition et assure la conservation du miel.

Composition du miel

  • Le miel est composé de deux sucres simples : le glucose et le fructose.
  • Le glucose nourrit les cellules musculaires et va directement au cœur lorsque le cœur est fatigué.
  • Le fructose atteint le foie par les capillaires et est stocké sous forme de glycogène.
  • Le miel contient des vitamines B , qui ne se trouvent pas dans le sucre raffiné.

Caractéristiques du miel

 

  • Cohérence

Le miel fraîchement extrait est une solution aqueuse, concentrée et plus ou moins fluide. Au bout d’un an, il devient pâteux, granuleux et opaque. 

La solidification partielle du miel dans un récipient est due au processus de cristallisation du glucose, tandis que le fructose reste liquide. Pour cette raison, le miel se sépare parfois en deux couches.

 

  • Couleur

La couleur du miel varie du blanc au brun foncé en passant par le rouge, le jaune et le vert. La couleur dépend spécifiquement des fleurs que les ont sucées abeilles et il en va de même pour l’arôme. 

Plus le miel est foncé, plus il est riche en phosphates, calcium, fer et cuivre, ce qui le rend plus adapté à un usage thérapeutique. En revanche, le miel plus léger est plus adapté à un usage culinaire.

Le miel est un aliment naturel, précieux et précieux, mais il ne faut pas en abuser. C’est encore un glucide rapide et très sucré et trop sucré ne convient pas au corps. Vous devez le consommer dans sa juste mesure.