Le doublement des gencives et premières dents chez le bébé

Le doublement des gencives et premières dents chez le bébé

mars 5, 2021 Non Par Rédaction

 

 

Les premières dents chez le bébé sont souvent sujettes à l’apparition de vives douleurs. Les gencives doublent de volume, la fièvre s’installe avec son cortège de fesses rouges. Quelques gestes simples peuvent permettre de soulager bébé.

La pousse de la première dent est souvent attendue et redoutée par les mamans. Les douleurs dues au percement des dents sont aigües. Elles peuvent tarauder le bébé plusieurs mois avant de voir la petite dent percer.

Généralement, les douleurs commencent vers 3 ou 4 mois mais il faudra attendre 5 mois en moyenne pour voir la pousse de la première dent. Chaque enfant étant unique, l’apparition de la première dent peut intervenir dès 4 mois mais peut aussi attendre 1 an passé chez certains bébés.

 

Pousse de la première dent : Des signes avant-coureur

 

 

Les premiers signes avant-coureur de l’apparition de la première dent sont faciles à repérer : l’enfant bave abondamment et porte tout ce qu’il lui tombe sous la main à sa bouche pour le mordiller. Les gencives jusqu’alors lisses et roses se teintent de rouge vif. La douleur de cette poussée provoque un gonflement des gencives. Ce phénomène est appelé couramment le doublement des gencives. La première dent est souvent une incisive médiane dans la mâchoire inférieure. L’arrivée de cette dent minuscule s’accompagne d’une fièvre modérée (moins de 38° C) et d’un manque d’appétit. Les gencives boursouflées provoquent l’apparition d’une rougeur sur les joues. Pendant le percement de la gencive par la dent, bébé devient irritable et agité. Son sommeil est perturbé. La douleur de la poussée dentaire provoque également des selles molles et l’apparition d’un érythème fessier (fesses rouges). La douleur cesse dès que la dent a percé la gencive.

 

Les moyens de calmer la douleur de la poussée dentaire chez le bébé

 

 

Le doublement des gencives et premières dents chez le bébé

Le doublement des gencives et premières dents chez le bébé

 

 

La douleur de la poussée dentaire est intense. Pour l’atténuer, il existe plusieurs solutions. La première de ces solutions est de donner à bébé un anneau de dentition à mordiller. Cet anneau généralement empli de gel pourra être placé préalablement au réfrigérateur (et non au congélateur !). L’effet du froid sur les gencives à vif est anesthésiant. La douleur s’estompe naturellement.

L’autre solution pour soulager bébé est de lui passer sur les gencives douloureuses un gel dentaire anesthésique. Ce gel se pose sur les gencives accompagné d’un massage. Cette solution ne peut être utilisée plus de 4 fois par jour. Lorsque bébé présente de la fièvre et que la douleur est trop vive, l’administration d’une dose de paracétamol adaptée à son poids permet de soulager efficacement le mal-être de bébé. Si la fièvre s’installe et grimpe au-dessus de 38° C et si elle s’accompagne de vomissements, la consultation d’un médecin s’impose. Très souvent le percement des dents donne lieu à la survenue d’une otite ou d’une rhino légère. L’érythème fessier qui accompagne souvent la pousse des premières dents doit impérativement être soulagé par une crème spécifique afin de limiter l’inconfort de bébé.

Le saviez-vous ?

La pousse de la première dent s’étale selon les enfants de 3 mois à plus d’un an. De façon exceptionnelle, certains enfants naissent avec une dent. Les cas les plus connus de pousse in-utéro sont Napoléon, César et Louis XIV.