Chauffage au bois : Cheminées, poêle et chaudières à bois

Chauffage au bois : Cheminées, poêle et chaudières à bois

mars 5, 2021 Non Par Rédaction

Tombé en désuétude du fait de ses contraintes, le chauffage par bois est aujourd’hui en plein renouveau poussé par la mise au point de chaudières à chargement automatique et par la flambée des prix des énergies fossiles.

Pendant longtemps, le bois était le carburant le plus utilisé pour chauffer les maisons. Avec la démocratisation des énergies fossiles (fioul et gaz) et de l’énergie électrique, le bois est peu à peu tombé en disgrâce. Mais aujourd’hui, avec la flambée des prix du pétrole et le développement par les fabricants de solutions bois plus souples à l’utilisation, le bois revient peu à peu au goût du jour. Energie renouvelable par excellence, le bois est de plus un combustible écologique ! Pour utiliser le bois comme carburant, plusieurs installations sont possibles : cheminée à foyer fermé, poële à bois, chaudière à bois capables de brûler indifféremment des buches ou des granulés de bois.

 

Les cheminées et les inserts

 

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois

 

Si la cheminée à foyer ouvert est agréable pour une soirée au coin du feu, elle n’est absolument pas indiqué pour chauffer une maison avec efficacité. Seules les cheminées à foyers fermés et les inserts sont capables de chauffer correctement une maison. Ces appareils sont équipés d’une arrivée d’air calibrée spécialement pour attiser le feu. L’air en circulation est chauffé puis est rejeté en partie haute de la hotte de la cheminée par des bouches d’air. Ainsi équipée, la cheminée à foyer fermé ou l’insert diffuse 50 à 70% de sa chaleur dans la maison. En rajoutant des gaines d’air chaud en sortie de hotte, la chaleur peut être diffusée dans plusieurs points stratégiques de la maison. Les cheminées à foyer fermé et les inserts ne peuvent brûler que des bûches ce qui implique un chargement régulier du foyer pour maintenir une chaleur constante. Généralement, les cheminées et les inserts sont utilisés en complément d’un système de chauffage principal au fioul, au gaz ou électrique.

 

Les poêles à bois

 

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois

 

Les poêles à bois sont souvent utilisés par les candidats au chauffage au bois en raison principalement de sa simplicité d’installation. En effet, il suffit d’un conduit pour raccorder le poêle et nul n’est besoin d’aménager de prise d’air spécifique pour que le feu soit constant. Deux types de poêles à bois sont commercialisés sur le marché : les poêles à bois à combustion « à travers la masse » qui ont pour avantage une montée rapide en température et les poêles à bois à combustion « en couche mince » moins rapide à chauffer mais plus constants. Selon le type d’appareils utilisés, la performance oscille entre 60 et 80% de restitution de chaleur.

 

Les chaudières à bois

 

Les chaudières à bois sont résolument des appareils hauts de gamme sur le créneau du chauffage au bois. Ces appareils remplacent entièrement une chaudière classique et prend en charge le chauffage de la maison à longueur d’année. Raccordée à un système de chauffage central, elle brûle selon les modèles des bûches ou des granulés de bois. L’intérêt du granulé de bois est évident : la chaudière est raccordée à un système de chargement automatique des granulés ce qui permet un chauffage constant même en l’absence des occupants de la maison.

Le chauffage par bois fait partie des modes de chauffage les plus économiques à l’usage. On compte en moyenne un budget de 600 € par an pour chauffer une maison de 120 m2 avec des bûches et 850 € en moyenne par an pour un système utilisant des granulés.